Le jardin du 66-68 - résidence RIVP

     En 2011, La Ligue de l'enseignement fait le constat que le secteur de la Porte de Saint-Mandé possède de nombreux espaces verts semi-privatifs interdits d'accès au public.

Les espaces extérieurs des résidences sociales bordés d'espaces verts sont souvent perçus par les résidents comme de simples espaces de circulation.

     Partant du postulat que la réappropriation par les habitants de ces lieux peut offrir une perspective d’amélioration du cadre de vie (embellissement des espaces communs, renforcement de la cohésion sociale et réduction du sentiment d’insécurité), la Ligue de l’enseignement, dans le cadre du projet Rue verte, propose en 2012 aux bailleurs sociaux Paris Habitat et RIVP de les accompagner dans la création de jardins collectifs en pied d'immeuble.

      Durant l'automne 2012 et l'hiver 2013, la Ligue de l'enseignement met en place une démarche de concertation en lien avec l'atelier Marc Félix, un cabinet de paysagisme : ateliers brainstorming en salle, concertation en action à l'occasion de journées d'éco-pâturage en lien avec Clinamen, événementiels festifs, ateliers de jardinage et d'arts plastiques, etc.

Ces actions permettent de cerner les attentes des résidents et futurs usagers du jardin et de leur soumettre une proposition d'aménagement d'un jardin paysager comestible constitué de plantes ornementales, d'aromatiques condimentaires, de petits fruits, de fruitiers palissés et d'un petit parterre de plantes potagères.

Les chantiers participatifs d'aménagement du jardin se déroulent au printemps 2013.

Durant un an, La Ligue de l'enseignement a organisé un cycle de formations pratiques sur site à destination des jardiniers en herbe de la résidence RIVP. Depuis 2014, les résidents gèrent en toute autonomie le jardin collectif.